Tribu Solidaire

Le blog des solutions pour un monde solidaire

La Khan Academy… Une révolution éducative en marche !

Capture d’écran 2013-09-04 à 17.21.57

Cette semaine, nous avons décidé de consacrer cette rubrique à une initiative particulièrement de saison : la Khan Academy, innovation éducative et pédagogique majeure qui va très certainement vous changer la vie !

Petit-nicolas--450IMav

Vous avez sans doute déjà expérimenté – en tout cas pour ma part, même plutôt deux fois qu’une – combien il peut être difficile d’aider nos chers enfants à apprendre, voire même ne serait-ce qu’à comprendre une leçon. Prenons les maths par exemple : Personnellement, je n’ai pas posé une division depuis près de 20 ans – merci les calculatrices ! – alors quand il s’agit d’expliquer le concept à ma petite sœur, je vous laisse imaginer mon désarroi… La Khan Academy, c’est donc en quelque sorte une révolution éducative qui s’annonce. Je m’explique…

 Naissance du concept 

Né aux Etats Unis, ce concept novateur nous vient de Salman Khan, un ancien analyste pour le compte d’un fonds d’investissement spéculatif. En ce sens, comprenez qu’il était très doué en mathématiques, et donc souvent sollicité par les membres de sa famille (en l’occurrence sa cousine) pour leur expliquer tel ou tel concept. Plutôt que de passer des heures au téléphone et d’expliquer 50 fois la même chose, Salman a donc eu une idée toute simple : utiliser l’équivalent de Paint (logiciel de dessin) pour créer des vidéos explicatives qu’il mettait ensuite en ligne sur Youtube.

khan-academy-sal-khan

Très rapidement des gens, tombés sur les vidéos par pur hasard, ont commencé à lui envoyer des commentaires et des courriers du monde entier pour lui signifier combien ces « leçons » étaient utiles :

« Première fois que je souris en faisant une dérivée »

« Mon fils de 12 ans qui souffre d’autisme avait énormément de mal avec les maths… Nous avons tout essayé, tout lu, tout acheté mais rien n’y faisait ! Nous sommes tombés sur votre vidéo sur les décimales, et notre fils a soudain compris ! Nous avons ensuite regardé celles sur les fractions (très redoutées), et là encore, cela a fonctionné… Nous avions peine à le croire, il était tellement excité ! »

Capture d’écran 2013-09-04 à 17.21.57

A ce moment là, Salman se dit que ses vidéos sont un bon complément à l’enseignement traditionnel, une sorte de petit bonus pour les leçons difficiles à assimiler… Mais tout va changer quand des enseignants commencent à lui écrire en lui expliquant qu’ils avaient décidé de donner ses vidéos comme devoir à faire à la maison… la méthode de la « classe inversée » était née.

 La méthode de la classe inversée

Salman Khan décide alors de quitter son travail pour fonder en 2006 une association à but non lucratif, la Khan Academy. « Le modèle [éducatif] traditionnel pénalise l’expérimentation et l’échec, mais il n’attend pas la maîtrise [des concepts]. Nous vous encourageons à expérimenter, à échouer, mais nous attendons vraiment que vous réussissiez ! » explique-t-il au cours d’une conférence TED en Mars 2011.

Capture d’écran 2013-09-04 à 17.27.04

Car nous l’avons tous vécu : à l’école nous écrivons la leçon, puis avons des devoirs à faire à la maison, puis enfin nous sommes évalués (contrôle, interrogation, examen), et quelle que soit la note, nous passons à la leçon suivante. Ce système oblige l’enfant à avancer alors même qu’il peut ne pas avoir assimilé la leçon… Résultat, des lacunes profondes qui le suivront toute sa vie !

Le fait de traduire une leçon en vidéos courtes (rarement plus de 10 minutes) permet à l’enfant de la regarder autant de fois qu’il le veut, de faire pause, de revenir en arrière, bref, d’apprendre à son rythme. Ainsi, les enseignants font travailler la leçon (la théorie) à la maison grâce aux vidéos, leur laissant le temps de se consacrer aux applications en classe. On passe alors d’un rapport «écolier» / «enseignant» à un rapport «écolier» / «temps précieux avec l’enseignant».

La leçon sera considérée comme acquise si l’enfant (ou l’apprenant quel que soit son âge) fournit 10 bonnes réponses consécutives dans la phase de test.

Capture d’écran 2013-09-04 à 17.23.36

La méthode est actuellement expérimentée dans des établissements scolaires aux Etats-Unis, au Mexique et au Brésil avec des résultats plus que satisfaisants.

Un apprentissage personnalisé

La Khan Academy s’est donc donné pour mission de donner un accès à l’enseignement gratuit pour tous. Par la biais de sa plateforme, elle met à disposition des contenus pédagogiques en ligne qui permettent un apprentissage personnalisé et interactif pour les apprenants de tout âge. Mais elle va même aller plus loin dans la démarche, consciente que les « data » (données) sont essentielles pour optimiser les interactions. Ainsi, les enseignants qui utilisent cette méthode peuvent suivre de façon personnalisée les performances de leurs élèves et de leur(s) classe(s) au travers de statistiques très détaillées.

Capture d’écran 2013-09-04 à 11.45.08

Par exemple ici, chaque ligne correspond à un élève, et chaque colonne à une leçon. Vous voyez en vert ce qui est acquis, en bleu ce qui est en cours d’acquisition, et en rouge là où l’élève est bloqué. Partant de là, l’enseignant peut décider d’aider l’élève bloqué, voire même d’assigner un élève « vert » comme tuteur pour expliquer le concept à un élève « rouge »…

Capture d’écran 2013-09-04 à 11.49.36

Education-Khan-Academy

Sur ces deux autres tableaux, les statistiques concernent le nombre de vidéos regardées, le temps passé sur chacune, le nombre d’exercices effectués et le nombre de problèmes résolus sans indice, etc.

Ce recensement global de données offre de grandes perspectives, notamment en terme de continuité de l’enseignement : les apprenants peuvent continuer à travailler pendant les vacances, et de leur côté les enseignants vont facilement accéder au passif  de leurs élèves (utile en cas de nouveaux arrivants !).

 Une « classe mondiale » dont la France fait maintenant partie

La plateforme est donc en quelque sorte une « classe mondiale », un réseau social éducatif géant où depuis sa création en 2006, elle propose plus de 4500 vidéos sur des thèmes aussi variés que les maths, la biologie, ou encore l’histoire de l’art à près de 6 millions d’utilisateurs chaque mois. En deux ans, les vidéos disponibles sur sa chaine Youtube ont visionnées pas moins de 280 millions de fois… Des chiffres qui donnent le vertige !

Le mercredi 4 septembre 2013 fut marqué de deux évènements : la sortie du livre de Salman Khan en France aux éditions JC Lattès – L’éducation réinventée, une école grande comme le monde – d’une part, et le lancement d’une version française de la plateforme en collaboration avec l’ONG Bibliothèques Sans Frontières (BSF) et le soutien de la Fondation Orange d’autre part.

Capture d’écran 2013-09-04 à 16.48.08

Capture d’écran 2013-09-04 à 17.28.46

Réalisées par des jeunes professeurs ou doctorants et validées par un comité scientifique de professionnels (éducation, édition, numérique), les 250 vidéos proposées dès aujourd’hui en français se concentrent sur les maths de niveau primaire et collège, avec un objectif de 500 vidéos supplémentaires d’ici la fin de l’année, et une version complète de la plateforme (avec outils de coaching et exercices) dès janvier 2014.

Vous pouvez d’ailleurs consulter le calendrier de mise en ligne des prochaines leçons, ainsi que la tableau de correspondance des leçons avec les programmes officiels du système scolaire français.

Par ailleurs, BSF a l’intention d’expérimenter la méthode de la « classe inversée » au Cameroun et en Côte d’ivoire dès à présent, ainsi qu’en France à partir de 2014. Le potentiel pour le futur est donc énorme, surtout à l’heure où la question de l’accès à internet est au centre des préoccupations, en particulier dans les pays émergents…

Cette initiative est donc une véritable success story dont on apprécie particulièrement l’aspect gratuit et collaboratif. En effet, la Khan Academy ne fonctionne qu’avec des dons, et vous pouvez d’ailleurs décider de la soutenir dès aujourd’hui en cliquant ICI !

Tags:

About

View all posts by